Article du Parisien- UMP

Article du Parisien- UMP

Tambouille politicienne et imposture !

Expulsion UMP

« Ne craignez jamais de vous faire des ennemis; si vous n’en avez pas c’est que vous n’avez rien fait »

Je dénonce avec fermeté et une totale détermination la tambouille politicienne et l’imposture que représentent l’investiture du Maire sortant et la procédure d’exclusion réclamée par certains, pas tous, de l’UMP 94.

D’un côté, Monsieur Spilbauer, Maire sortant qui a déclaré pour motiver sa démission de l’UMP :

« Quitter l’UMP pour pouvoir se regarder dans la glace » Le Parisien Décembre 2012

« Je me sentais mal à l’aise, notamment à la région, de voter comme l’exigeait mon groupe et non en fonction de mon opinion. L’étiquette me gêne aux entournures. Sans renier quoi que se soit, je reprends ma liberté ». Le Parisien, décembre 2012

« avoir honte de ses collègues élus UMP à la région » Janvier 2013, Voeux du Maire

Voilà donc un élu qui a démissionné de l’UMP avec violence et qui aujourd’hui réclame son soutien dans un calcul électoraliste écoeurant. 
Voilà un élu dont la force de conviction force le respect…

De mon côté, je suis adhérent UMP depuis mes 16 ans.

J’ai toujours milité pour Nicolas Sarkozy, pas lui.
http://www.lexpress.fr/actualite/politique/copeistes-fillonistes-tous-sarkozystes_1191708.html
J’ai toujours milité pour les différentes campagnes UMP, nationales et locales; pas lui sauf …pour lui.
J’ai été, en 2008, un des plus jeunes élus Conseiller municipal UMP (19 ans).
J’ai soutenu en 2012 la candidature de Jean-François Copé et animé le collectif des « Jeunes élus UMP avec JFC » pour défendre une droite forte et décomplexée; lui a démissionné de l’UMP à la même période.

Vous retrouverez ici la tribune publiée par l’Express du Collectif que j’ai animé pour Jean-François Copé : http://www.lexpress.fr/actualite/politique/les-jeunes-elus-avec-jean-francois-cope-pour-l-ump_1188173.html

Ainsi que mon soutien à Jean-François Copé lors d’un débat télévisé sur le plateau d’i<Télé :
http://www.dailymotion.com/video/xybuob_charles-aslangul-dans-le-duel-sur-i-tele_news

Au delà, j’ai été de tous les combats pour notre formation politique et nos valeurs communes.

Aujourd’hui, cohérent et fidèle à l’idéal qui m’anime, je suis candidat pour défendre une « certaine idée de Bry » mais aussi pour porter un engagement UMP clair, fidèle et de conviction face aux petits arrangements entre amis et aux calculs politiciens dénués de convictions profondes.

Comment l’UMP peut-elle justifier l’expulsion d’un fidèle militant, élu de surcroît, quand elle soutient dans un même temps celui qui a publiquement essuyé ses pieds sur l’étiquette comme un paillasson pour aujourd’hui s’en réclamer avec cynisme ?

Je note que je suis le SEUL candidat UMP du 94 à faire l’objet d’une telle procédure d’exclusion.
Certains candidats UMP dissidents du département sont en dissidence face à de réels élus UMP et eux ne font l’objet d’aucune procédure de ce type quand moi, candidat face à un élu qui a démissionné de l’UMP, je suis menacé d’expulsion…

Les Bryards ne seront pas dupes de cette manoeuvre, de cette supercherie !

Que les choses soient claires, je resterai fidèle à ce que je suis et donc à l’UMP et Jean-François Copé. 
Mais je me battrai avec force contre ces barons locaux qui mènent une politique du passé, une véritable tambouille politicienne, qui contribue à discréditer l’image de notre formation politique.

Ainsi, j’ai formé un recours contre cette procédure d’exclusion injustifiable et réclame le retrait de l’investiture accordée au Maire sortant qui n’est qu’une imposture.

Cette requête est une requête de bon sens et de cohérence. Les Français en cette période troublée attendent de leurs responsables politiques de la transparence, des convictions et de la clarté. Ne tendons pas le bâton pour nous faire battre en reproduisant tout ce que les Français, à fortiori les Bryards rejettent.

Pour ma part, je poursuis  mon engagement et ma campagne pour les Bryards pour leur parler de leur quotidien, de leurs préoccupations et de leurs aspirations. Notons que plusieurs membres de l’équipe que j’ai l’honneur de conduire sont membres de l’UMP.

J’attends donc avec sérénité la décision de la commission nationale des recours de l’UMP et répète toute ma fidélité à l’UMP et notre Président, Jean-François Copé.

Amitiés Bryardes,

Charles Aslangul
Conseiller municipal, élu UMP en 2008
Candidat à la Mairie de Bry-sur-Marne
Président de « Génération Bry »

Aslangul Jean-François Copé

Tags