Départementales 2015- 1er tour

Départementales 2015- 1er tour

ELECTION 03Nous vous proposons de découvrir les résultats définitifs issus du Ministère de l’Intérieur pour ces élections départementales 2015.

Nous vous détaillerons le résultat pour le canton dans son ensemble puis, en deuxième partie, les résultats pour la seule commune de Bry-sur-Marne.
Sur le plan national, nous nous réjouissons de la nette avance qu’obtiennent les binômes UMP-UDI-MODEM ! Une première étape sur le chemin de la reconquête ! Nous appelons à la mobilisation totale pour que nos candidats l’emportent partout où ils le peuvent dans le Val-de-Marne.

Résultats pour le canton Villiers/Bry/Plessis

À l’issue de ce premier tour, le canton 22 verra s’opposer l’union de la droite et du centre au Front National.
UMP-UDI-MODEM totalise 39,78% des voix contre 22,77% pour le FRONT NATIONAL.
La Gauche divisée n’a pas contredit les résultats nationaux…

Capture d’écran 2015-03-23 à 02.02.41 Capture d’écran 2015-03-23 à 02.02.59

 

Résultats à Bry-sur-Marne

La ville de Bry-sur-Marne reste fidèle à elle-même en plaçant en tête l’union de la droite et du centre avec 47,60% des voix.
Le taux d’abstention est incroyablement élevé à Bry avec 53,67% contre 49,58% au niveau national !
C’est aussi 1 288 électeurs de moins par rapport aux élections municipales de 2014 : 41,96% d’abstention en 2014 contre 53,67% pour les départementales ce 22 mars 2015.

Les compétences des départements pas connues, le redécoupage des cantons et le fait que cette élection se porte bien plus sur des étiquettes politiques que sur des enjeux communaux expliquent cette très forte abstention Bryarde.

Deux enseignements supplémentaires :
1) Le PS s’effondre toujours un peu plus à Bry-sur-Marne tombant ici à 16,66%

2) Le FN continue sa progression à Bry en obtenant 19,50% des voix, soit presque 1 000 électeurs ! C’est plus encore que pour les élections régionales qui avait déjà été marquées par la poussée du FN à Bry.

Bry-sur-Marne reste donc une terre de la droite et du centre, majoritairement désintéressé par l’élection départementale, avec un rejet toujours plus net pour la gauche mais aussi avec une donnée nouvelle d’un électorat FN qui progresse fortement depuis 2012 en passant devant le PS pour la deuxième fois consécutive avec les européennes.

L’analyse du second tour ne présentera aucun intérêt à Bry, si ce n’est pour observer l’abstention et le score FN au regard de l’appel de la gauche à se reporter sur les candidats UMP-UDI-MODEM partout où ils sont éliminés.

Capture d’écran 2015-03-23 à 02.02.05 Capture d’écran 2015-03-23 à 02.02.20