Lettre ouverte à Jean-François Copé

Lettre ouverte à Jean-François Copé

LETTRE OUVERTE

Aslangul UMP Bry sur Marne

« Le Maire sortant et ses colistiers donnent l’impression de s’accrocher à tout prix à leurs places. Tout est bon pour se faire réélire.
L’appel à la rescousse de personnalités extérieurs à Bry-sur-Marne pour éviter le naufrage est révélateur de la crainte qui les anime.
Les Bryards ne seront pas dupes. Dimanche ils auront le choix entre la politique politicienne du passé et la politique de terrain et de conviction pour Bry.
Le seul soutien qui m’importe, c’est celui des Bryards car c’est pour eux que nous faisons campagne. »

Charles ASLANGUL

Vous retrouverez, ci-après, la Lettre ouverte des colistiers de « Génération Bry » à Jean-François Copé :

LETTRE OUVERTE À JEAN-FRANÇOIS COPÉ, PRÉSIDENT DE L’UMP

« Monsieur le Président de l’UMP,

Tout d’abord, félicitations pour votre réélection à Meaux.  Mais aussi pour les très bons scores enregistrés par l’ensemble de nos candidats UMP à travers la France.

À quatre jours du second tour, nous tenons à vous interpeller pour clarifier une situation ubuesque à Bry-sur-Marne.

En effet, deux candidats se réclament aujourd’hui de l’UMP.

Mais dans les faits, un seul candidat est adhérent de l’UMP : Charles ASLANGUL.

Le second, Monsieur SPILBAUER, a démissionné de l’UMP en 2012 en déclarant notamment au Parisien et lors de son annonce publique aux vœux du Maire :

  • « Je démissionne de l’UMP (…) décision murement réfléchie depuis plusieurs semaines » Novembre 2012, lettre aux élus de Bry-sur-Marne
  • « Quitter l’UMP pour pouvoir se regarder dans la glace » Décembre 2012, Le Parisien.
  • « Je me sentais mal à l’aise, notamment à la région de voter comme le groupe l’exigeait ». Décembre 2012, Le Parisien.
  • « Avoir honte de ses collègues élus UMP à la région » Janvier 2013, Vœux du Maire.

Ce dernier, non content de rejeter violement l’UMP, réclame son soutien et est allé jusqu’à réclamer l’exclusion de Charles ASLANGUL de l’UMP.

Logiquement, le 6 février dernier, les instances nationales ont pleinement réintégré Charles ASLANGUL à l’UMP sans recours possible.

De plus, la Commission Nationale des recours a souligné «La violation des règles démocratiques » concernant l’investiture donnée à un démissionnaire de l’UMP.

Cette investiture s’est faite sur un coin de table, entre amis, sans consultation des adhérents de Bry-sur-Marne.
Cette investiture n’est qu’illusion, les instances nationales de l’UMP l’ont clairement établie.

Pire, voilà que jeudi prochain, des responsables de l’UMP viennent soutenir un candidat non encarté face à un candidat pleinement adhérent de l’UMP !

Nous ajoutons que notre liste comporte 11 adhérents UMP,  plus que la liste du Maire sortant.

C’est là que le bas blesse…

Comment des responsables UMP peuvent-ils apporter leur soutien à un candidat qui a tant dénigré publiquement l’UMP et ce face à un candidat pleinement UMP, qui a toujours été fidèle à sa famille politique ?

Comment l’investiture peut-elle être maintenue alors même que les instances nationales ont souligné la violation des règles démocratiques pour ladite investiture ?

D’un côté, l’adhésion électoraliste et intéressée à un parti.
De l’autre, la force de conviction et la fidélité d’un candidat, Charles ASLANGUL, et des membres de son équipe.

Nous imaginons que tous ces responsables annoncés jeudi (dont Valérie PÉCRESSE) ne sont pas au courant de la démission du Maire sortant et de ses propos extrêmement vindicatifs à l’endroit de la famille politique dont ils sont membres.

Pas plus qu’ils ne sont au courant qu’ils viennent soutenir un candidat pour faire battre un élu municipal UMP…

C’est pourquoi, nous vous interpellons afin de clarifier la situation qui discrédite notre famille politique dans un territoire pourtant favorable.

Notre famille politique se doit de rester fière et sûre de ses valeurs.

À l’heure où les français font de moins en moins confiance à la parole publique et aux hommes politiques, l’UMP gagnerait à soutenir les convictions et l’engagement sincère plutôt que ces tambouilles politiciennes dont plus personne ne veut.

Soyez assuré que les 1 714 Bryards qui nous ont fait confiance au 1er tour se joignent à nous dans cette requête de bon sens.

Monsieur le Président de l’UMP, nous vous réaffirmons notre fidélité et notre détermination à défendre et promouvoir les couleurs de l’UMP.

Veuillez accepter, Monsieur le Président, nos sincères salutations.

Les membres de la liste de Charles ASLANGUL (UMP)

Philippe QUÉNOT (UMP)

Rodolphe CAMBRESY (UMP)

Etienne RENAULT (UMP)

Véronique CHEVILLARD (UMP)

Olivier ZANINETTI (UMP)

Christophe ARZANO (UMP)

Claudine LEVAVASSEUR (UMP)

Anne-Sophie DUGUAY (UMP)

Laure SIMONETTO (UMP)