Menace islamiste contre les Chrétiens

Menace islamiste contre les Chrétiens

Tentative d’attentat Christianophobe

648x415_clocher-eglise-illustration

Dans le cadre de l’attentat christianophobe déjoué dans le Val-de-Marne, de nombreux chrétiens s’inquiètent des suites qui seront données à cette nouvelle menace pour garantir leur sécurité.

Président du groupe « Génération Bry » et Conseiller municipal de Bry-sur-Marne, Charles ASLANGUL a interpellé Monsieur le Préfet du Val-de-Marne, dans un courrier que nous vous transmettons ci-après.

Nous profitons de cet article pour adresser nos condoléances émues à la famille d’Aurélie Châtelain, tuée par le terroriste à Villejuif, ainsi qu’à sa petite fille de 5 ans qui vient de se faire enlenver sa maman par un barbare.

 

Lettre à Monsieur Thierry LELEU, Préfet du Val-de-Marne

 

Charles ASLANGUL
Conseiller municipal
1, grande rue Charles De Gaulle
Hôtel de ville de Bry-sur-Marne 

Bry-sur-Marne, le 22 avril 2015

 

Monsieur le Préfet Thierry LELEU,

La France entière a été stupéfaite d’apprendre qu’un attentat christianophobe a été, par chance, déjoué dans le Val-de-Marne.
Malheureusement, la barbarie a frappé une femme de 32 ans, maman d’une petite fille de 5 ans. Aurélie Châtelain est la première victime, sur le territoire national, de l’islamisme depuis les attentats de janvier 2015.

En outre, le Premier Ministre Manuel Valls a indiqué que deux églises de la commune de Villejuif, dans le Val-de-Marne, étaient clairement ciblées par le terroriste islamiste. Ce dernier projetait vraisemblablement de se rendre dans ces églises, lors de la messe dominicale, afin de tuer le plus grand nombre de chrétiens possible.
Bien que la menace n’étonne absolument pas les membres des services spécialisés et notamment de la DGSI, cette nouvelle pose un problème jusqu’ici ignoré : la sécurité des fidèles chrétiens.

En effet, dans le Val-de-Marne notamment, des lieux de cultes juifs et musulmans sont sécurisés par l’État en prévention d’actions violentes. À ma connaissance, aucune église ne fait l’objet d’un tel dispositif.
Aujourd’hui, ce ne sont plus seulement les Chrétiens d’Orient qui sont visés par les terroristes islamistes mais aussi les Chrétiens de France.
Aujourd’hui, il ne s’agit plus d’un fantasme mais d’une triste réalité que l’arrestation, in extremis, de Sid Ahmed Ghlam vient rappeler : oui, les chrétiens sont menacés par le terrorisme en France.

L’État, garant de la sécurité de nos concitoyens, doit agir sans hésitation pour prémunir les chrétiens contre cette menace.

Au même titre que les juifs et musulmans, les chrétiens ont le droit à la sécurité dans la pratique de leur confession, notamment lors des messes dominicales. Manuel Valls a ainsi déclaré que « les fidèles de la religion Catholique doivent pouvoir pratiquer leur culte dans la sérénité. S’en prendre à une église c’est s’en prendre à un symbole de la France».

Néanmoins, aucune mesure de sécurité précise n’a été évoquée. Les paroles doivent se concrétiser en actes.

Aussi, des fidèles chrétiens de Bry-sur-Marne m’ont interpellés afin de savoir quelle mesure prendrait la Mairie de Bry-sur-Marne pour prémunir les offices de l’église Saint-Gervais Saint-Protais de notre commune. La lutte contre le terrorisme n’étant naturellement pas de la compétence directe de notre administration municipale, je leur ai indiqué que je me tournerai donc vers vous.

Dans ce contexte, pouvez-vous nous indiquer comment l’État compte sécuriser les églises  du Val-de-Marne et protéger le droit inaliénable de la pratique religieuse pour des milliers de français de confession chrétienne ?

Au regard du nombre d’églises, pour le seul Val-de-Marne, la tâche semble ardue mais personne ne comprendrait que rien ne soit fait dans le cadre du plan Vigipirate alerte attentat.

S’il est donc inenvisageable de surveiller 24h/24 les églises, il serait, à mon sens, opportun d’envisager des dispositifs policiers et/ou militaires ponctuels lors des offices religieux dominicaux accueillant de très nombreux chrétiens.

Les chrétiens, comme l’ensemble des autres confessions, ne doivent pas tomber dans la psychose mais ne doivent pas non plus êtres livrés à eux-mêmes face à la menace islamiste. 

Dans cette attente, veuillez accepter monsieur le Préfet, mes sincères salutations.

Charles ASLANGUL
Conseiller municipal de Bry-sur-Marne
Président du groupe « Génération Bry »
Conseiller national UMP