Questionnaire « Agir pour la Sauvegarde de Bry »

Questionnaire « Agir pour la Sauvegarde de Bry »

banusr-right

2.- RÉPONSE DE M. CHARLES ASLANGUL
Thème n°1 : les arbres et espaces verts.

1.- Partagez-vous le constat global d’un déficit d’espaces verts publics à Bry-sur-Marne et, dans l’affirmative, vous engagez-vous à saisir toutes les opportunités permettant les créations nécessaires ?
La répartition des espaces verts est très mauvaise. Il faut différencier ceux accessibles au public de ceux non accessibles qui constituent la plus grande partie.
La ligne SNCF contient plusieurs hectares de zones boisées non accessibles.
Les secteurs « Pépinière » et « Garenne » n’en comprennent pratiquement pas, c’est donc dans ces quartiers qu’il faudra les développer afin de compenser la suppression des jardins résultant du bétonnage de ces dernières années.

2.- Êtes-vous favorable ou défavorable à l’idée d’une protection des arbres remarquables de notre ville ?
Un audit de l’état sanitaire de l’ensemble des arbres situés sur le domaine public sera réalisé.
Si un abattage est nécessaire, un arbre de même essence devra être replanté.
Les grands arbres situés à l’intérieur des propriétés seront classés et ne pourront être abattus que sur présentation d’un certificat attestant de leur dangerosité imminente.

3.- Vous engagez-vous à préserver les jardins cultivés encore présents dans notre ville contre la pression immobilière en les protégeant au titre du PLU ?
Les jardins privés sont une pièce essentielle de la verdure de Bry, en protégeant les pavillons nous protégerons les jardins. Nous devrons réactiver le concours des jardins fleuris.

Thème n°2 : le patrimoine

4.- Pensez-vous qu’il soit souhaitable de protéger davantage le patrimoine foncier remarquable de notre ville, qu’il soit public ou privé ?
La liste actuelle des maisons remarquable ne correspond pas à la réalité du patrimoine de Bry.
3 types de construction peuvent être sélectionnés.
A – Les maisons Briardes. Très anciennes, elles sont blanches parce qu’initialement enduites à la chaux. (Il en reste en centre ville)
B – Les maisons « Ile de France » construites en pierres de meulière.
C – Les maisons « 1900 »  avec faux bois en ciment, etc. (bord de Marne)
Un inventaire précis devra être réalisé. Il débouchera sur un cahier de recommandations.

5.- Êtes vous favorable ou défavorable à l’idée d’étoffer significativement la liste des édifices protégés au titre du PLU ?
Protéger les édifices présentant un caractère particulier est souhaitable, toutefois il faut le faire en concertation avec les propriétaires, en effet par certains cotés cette protection est une atteinte à la propriété privée, l’accord du propriétaire devra de ce fait être prioritairement recherché.
Nous étudierons les possibilités de subventions permettant aux propriétaires une éventuelle restauration de ces bâtiments.
Il en va différemment des bâtiments publics qui doivent tous être protégés.

6.- Êtes-vous favorable ou défavorable à l’idée de la création d’une AVAP, en particulier sur les Bords de Marne ?
Une AVAP est contraignante sur le papier, hélas dans les faits les contrevenances sont rarement sanctionnées. Il est néanmoins nécessaire d’en établir une en concertation avec les associations afin de définir son périmètre.

7.- Avez-vous l’intention d’entreprendre l’aménagement du gymnase Léopold Bellan conformément aux indications exprimées par les instances culturelles régionales ?
Prendre des mesures conservatoires du Gymnase Léopold Bellan sera notre priorité dès notre élection.
Nous le mettrons en conformité avec les normes actuelles de sécurité afin de l’utiliser dans les plus bref délais pour les scolaires et pour les groupes associatifs.
Son utilisation permettra de le conserver en attendant d’avoir les moyens financiers de le restaurer.
La galerie qui fait le charme de cet établissement sera conservée mais interdite d’utilisation pour raison de sécurité.

8.- Avez-vous l’intention de rendre pleinement opérationnel le « Cahier de recommandations architecturales » qui figure au titre V du PLU ?
C’est une évidence, à quoi cela sert-il de l’avoir rédigé si comme actuellement il n’est pas respecté ?

Thème n°3 : points techniques et esprit des règlements

9.- Avez-vous l’intention a) de mettre en œuvre une réelle politique de surveillance des chantiers en cours , en particulier émanant de sociétés immobilières et b) de poursuivre systématiquement au pénal toute infraction au PLU et de faire le nécessaire pour suivre la procédure jusqu’à son terme ?
Après avoir veillé au parfait respect de la réglementation, il sera indispensable de surveiller la réalisation et notamment l’implantation des bâtiments sur le terrain.
Sachant qu’il est pratiquement impossible de faire détruire un bâtiment en infraction seul le recours à des demandes d’indemnisation importantes risque malheureusement d’être possible.

10.- Avez-vous l’intention de supprimer les éléments du PLU qui consistent en une dérèglementation des conditions d’appréciation de l’implantation des constructions par rapport aux voies publiques (art 6) et par rapport aux limites séparatives (art 7), consistant en une liste de cinq cas qui permettent la modification des règles générales ?
Le respect du retrait de la ligne des bâtiments restera une condition impérative pour l’obtention du permis de construire.

11.- Avez-vous l’intention de supprimer l’ensemble des règles dérogatoires stipulées en faveur des équipements d’intérêt général publics ou privés, en particulier celles qui les soustraient à toute référence au COS ?
Les règles conformes au COS ont été globalement respectés à Bry sur Marne par le passé, cela doit continuer.
Seule la nouvelle mairie est très limite à ce niveau puisque le COS est bafoué.

12.- Avez-vous l’intention de respecter le premier des cinq principes directeurs ayant conduit à l’élaboration du PPRI et figurant dans la notice de présentation, lequel vise à ne pas augmenter significativement le nombre d’habitants dans les zones soumises aux aléas forts et très forts ?
Les plans de prévention seront notre arme principale pour mettre fin aux constructions anarchiques de ces dernières années. PPRI, mais également PPRMT (Mouvements de terrains) ainsi que tous nouveaux plans de prévention de risques majeurs venant s’ajouter à ceux déjà en place.
Chaque demande de permis de construire concernant des logements collectifs devra fournir une étude du sol réalisée par un organisme agréé et s’y conformer.

13.- Vous engagez-vous à préserver l’aspect du Bry que nous connaissons encore et vous abstiendrez-vous de toute mesure susceptible de favoriser la densification ?
Les mesures ci-dessus seront la base de la préservation du cadre de vie bryard.

Thème n°4 : transparence

14.- Avez-vous l’intention de mettre en ligne sur le site officiel de la ville la partie du PLU consacrée à la description des 11 éléments paysagers actuellement protégés ?
15.- Avez-vous l’intention de mettre en ligne sur le site officiel de la ville la partie du PLU intitulée PADD ?
Une politique de la ville bien menée n’a rien à cacher.
Le site internet de la ville sera largement développé afin de permettre de consulter l’ensemble des règles d’urbanisme et mis à jour dès leurs modifications éventuelles.

16.- Êtes-vous favorable ou défavorable à l’idée de réunions régulières avec les associations dont l’objet est la préservation du cadre de vie afin de faire le point avec elles sur les dossiers du moment ?
La concertation avec les associations et les comités de quartier que nous mettrons en place sera permanente.

Permettez moi d’ajouter qu’en cas de victoire, je confierai la charge de l’urbanisme à Monsieur Gérard Fourneuf, Maire-Adjoint durant 19 ans et Président Fondateur de « Sauvons Bry ».

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°