Unité et dialogue

Unité et dialogue

IMG_0167-2
Vous retrouverez, ci-dessus, l’article du Parisien quant au vote à l’unanimité du Conseil municipal.

Je suis très heureux du dialogue et de l’unité qui prévalent sur ce dossier.
(Trop) souvent, les confrontations politiciennes ne mènent à rien de positif pour Bry. Chacun y a sa part de sa responsabilité. Moi aussi, il serait malhonnête de le nier.

Je constate que, mis à part quelques-uns, le dialogue remplace peu à peu l’affrontement stérile en Mairie.

Je m’efforce, depuis l’élection municipale, à insuffler dans nos conseils municipaux une méthode d’écoute et de partage qui seront toujours plus bénéfiques pour Bry. Je n’ai d’ailleurs pas une ligne à changer de mon allocution lors du Conseil d’installation : http://www.generationbry2014.fr/intervention-charles-aslangul/

Cela n’empêche pas notre groupe municipal de dire haut et fort ses convictions. Bien au contraire, nous les défendons plus que jamais mais, j’y tiens, en sachant reconnaître les efforts de la municipalité. Aussi, je n’ai pas hésité à saluer la gestion du Maire de l’application des rythmes scolaires à Bry-sur-Marne ou encore son volontarisme sur le sujet des Roms Quai Ferber.
En tant que Président de groupe, je continuerai dans cette voie constructive en laissant de côté les inimitiés exacerbées que certains entretiennent encore aujourd’hui à mon grand regret.

Mais, si je souhaite ne pas critiquer pour critiquer, je refuse de laisser d’autres élus attaquer notre groupe sans réponse. Notre article du mois de décembre s’inscrit dans cette idée.
Si nous sommes dans une démarche apaisée, qu’il soit entendu que nous répondrons lorsque d’autres élus s’essayeront à la critique stérile. Si je ne souhaite plus tomber dans ce travers de critique caricaturale, alors qu’il en soit ainsi de tous les côtés.

Aujourd’hui, je me réjouis de trouver cet esprit consensuel sur le sujet capital du devenir des Studios de Bry.
Non seulement nous partageons la même vision (maintien de l’activité des studios, refus d’y voir construire des logements) mais au delà nous agissons de concert par le vote unanime du Conseil municipal.
Je souligne néanmoins que le groupe « Génération Bry » sera extrêmement vigilant lors de la révision du PLU à ce que l’interdiction de construction de logements demeure et que l’activité économique y soit favorisée.

Enfin, il est faux de dire que la municipalité ne fait rien ou n’a rien fait pour les Studios de Bry.
Plutôt que de se lancer dans ces inepties, les élus de tous bords ont le devoir de se mobiliser et de concourir à l’efficacité de cette dynamique consensuelle.

C’est en tout cas tout le message que je souhaite porter : incarner et défendre avec force le programme sur lequel nous avons été élus tout en sachant dialoguer de manière constructive et sereine dans l’interêt général.

Continuons à oeuvrer tous ensemble sur ce sujet, ou d’autres, pour choisir tous ensemble le meilleur pour Bry !

Charles ASLANGUL
Conseiller municipal
Président UMP du groupe « Génération Bry »